Super collier “esclavage” en or 18 carats . Barbey d’Aurevilly en parle dans son roman “l’ensorcelée”. DANS LE PREMIER TIERS DU XIXème SIECLE, le collier est constitué d’une plaque centrale retenue par plusieurs chaînes . La plaque de celui que le magasin SCARLETT, vous propose est en argent émaillé décorée de pierres du Rhin . Ce bijou était mis par le promis dans la corbeille de mariage de sa promise avec notamment la croix normande . Ce bijou était très prisé, celui-ci et en parfait état et ne demande qu’à être porté de nouveau.